Qu'est-ce qu'un autogire?

01/22/2017 by admin

Un autogire est un type d'aéronef qui utilise un rotor libre rotation monté sur le toit du véhicule pour produire l'ascenseur nécessaire au vol. Le rotor, utilisant le principe de l'autorotation, développe ascenseur vertical qui permet au pilote de monter, de descendre ou de maintenir le vol en palier. La poussée est fournie soit par une hélice vers l'avant ou face à l'arrière généré par le moteur de l'aéronef. L'autogire, aussi connu comme un autogire, ressemble à un hélicoptère moderne, mais peut être reconnu par sa petite taille, le design ultra léger et, souvent, les cockpits ouverts.

Autorotation, le principe sur lequel se fonde l'autogire, se produit lorsque l'air se écoule vers le haut dans les pales de rotor. Sur un hélicoptère traditionnel, le moteur fait tourner les lames, ce qui entraîne un flux descendant d'air. L'autogire fonctionne exactement le contraire. Comme poussée produite par l'hélice entraînée par le moteur de l'avion se déplace vers l'avant de l'avion, les expériences de rotor légèrement inclinés flux d'air de dessous. Ce flux d'air entraîne les lames à tourner, ce qui génère de la portance verticale.

Autogires sont contrôlés par le pilote grâce à l'utilisation de trois entrées de commande: le bâton de commande, palonniers et l'accélérateur. Le rotor est incliné lorsque le pilote déplace le stick de contrôle, qui se traduit par l'avion changer sa hauteur ou de lancer un rouleau. palonniers produisent un mouvement de lacet qui tourne l'avion autour de l'axe vertical. La puissance du moteur est réglée par la commande des gaz, ce qui augmente ou diminue rotations du moteur par minute (RPM), permettant des changements de vitesse. Les pilotes doivent utiliser tous les trois contrôles à l'unisson pour permettre l'autogire d'atteindre son rendement maximal.

L'autogire génère de la portance verticale à travers mouvement vers l'avant produit par les hélices, ce qui signifie qu'il doit maintenir l'avant le mouvement perpétuel de poursuivre le vol. Pour cette raison, les autogires fonctionnent plus comme un aéronef à voilure fixe d'un hélicoptère; ils sont incapables de faire planer ou décollages et atterrissages verticaux. L'autogire est capable de prendre son envol avec très peu de distance au sol en rapport à un avion traditionnel.

Autogires ont d'abord été développés dans les années 1920 et ont vu l'utilisation dans les première et seconde guerres mondiales. Autogires modernes sont utilisées à des fins récréatives, principalement comme une alternative moins coûteuse aux aéronefs tels que les avions et les hélicoptères. Un avantage majeur de l'autogire est que, dans le cas d'une panne de moteur, le rotor va tourner, permettant au pilote la possibilité pour un atterrissage en toute sécurité. Autogires sont généralement lentes et fonctionnent à basse altitude, ce qui les rend idéal pour le tourisme et les voyages de courtes distances.

Relaterade inlägg